Laserax

Laserax

Vidéos

Publié dans :
Nos entreprises partenaires
Lecture : 2 minutes

Laserax

Développer des solutions laser innovantes à la fine pointe de la technologie et offrir des produits et services reconnus aux quatre coins du monde, c’est ce que Xavier Godmaire et son associé Alex Fraser ont développé depuis la création de leur entreprise LaserAx.

Note : Les informations placées entre crochets décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[Un jeune homme aux cheveux bruns courts est interviewé.]
Xavier Godmaire : Laserax, c'est la rencontre de deux étudiants qui unissent leurs connaissances et qui décident de lancer une entreprise.
[Le Vieux-Québec s'étend sous un ciel bleu au pied du Château Frontenac.]
[Texte à l'écran : Du démarrage à la croissance.]
Xavier Godmaire : Xavier Godmaire, président et cofondateur de Laserax et fier entrepreneur de la région de Québec.
[Xavier pose, souriant, devant une enceinte de marquage laser.]
Xavier Godmaire : À la base, Laserax, c'est l'histoire de deux entrepreneurs en herbe, deux étudiants de l'Université Laval spécialisés en optique photonique, qui ont décidé de répondre à une opportunité d'un gros industriel et de se lancer en affaires dans le but de répondre à son besoin.
[Xavier et son partenaire traversent les bureaux de la compagnie et s'arrêtent derrière le poste d'un collègue qui travaille sur un oridnateur. Assis dans une salle de conférence, ils examinent une pièce de métal cylindrique.]
Xavier Godmaire : Laserax, c'est un équipement entier de laser industriel qui va vendre ses solutions dans le secteur du marquage ou du nettoyage laser.
[Un faisceau laser inscrit les coordonnées de Laserax, des informations de produit ainsi qu'un code barre, sur une pile de barres de métal. Le produit fraîchement marqué glisse ensuite sur un convoyeur et est récupéré par un chariot élévateur.]
Xavier Godmaire : Nos clients vont de l'aluminerie à l'aciérie, jusqu'au fabricant de pièces automobiles.
[Xavier et son partenaire discutent devant un tableau blanc.]
Xavier Godmaire : J'ai toujours été quelqu'un de créatif, qui avait beaucoup d'idées. Et je pense que c'est ce qui a fait en sorte que je suis devenu un entrepreneur; le potentiel de réaliser ces idées-là et d'aller au bout de quelque chose.
[La modélisation d'une machine laser tournoie sur un écran d'ordinateur.]
Xavier Godmaire : Chez Laserax, on a un enjeu de croître rapidement, parce qu'on est une entreprise technologique. Dans ce contexte-là, c'est super important pour moi de faire « challenger » les idées qui sortent de chez nous, pour être sûrs que ce qu'on déploie et l'argent qu'on investit, on le fait de la bonne façon.
[Dans l'usine de Laserax, un homme portant des lunettes de sûreté et des bouchons d'oreilles examine le filage d'une machine laser.]
Xavier Godmaire : C'est dans ce contexte-là qu'on collabore avec Roland, notamment. On se parle toutes les semaines de tout, tant au niveau financier qu'au niveau de comment valoriser l'entreprise, comment être capables de générer davantage de croissance. On est vraiment partenaires dans cette aventure-là.
[Un homme manipule un bras mécanique au-dessus d'une pièce de métal, la balayant avec un faisceau laser pour éliminer la rouille qui la recouvre.]
Xavier Godmaire : Dans la dernière année, par exemple, on est passés de 15 à 70% à l'international.
[Une carte du monde peinte en rouge est parsemée de punaises, principalement concentrées au Québec, aux États-Unis et en Europe.]
Xavier Godmaire : Là, on veut vraiment mettre l'emphase là-dessus et s'établir concrètement aux États-Unis, au Mexique, en Europe et au Moyen-Orient, et devenir un leader mondial dans notre domaine.
[Xavier et son partenaire examinent une pièce de métal dans une salle de conférence. Des employés de Laserax travaillent sur des ordinateurs.]
Xavier Godmaire : La fierté d'être fondateur de Laserax, c'est de bâtir quelque chose; quelque chose qui devient plus gros que nous et qui est appelé, on en est convaincus, à devenir un fleuron québécois qui fait rayonner notre savoir-faire à l'international.
[Une pièce de métal cylindrique est placée sur un plateau qui pivote dans l'enceinte de marquage. Un employé entre ensuite un code électronique et le logo de Laserax est gravé au laser sur la pièce.]
Xavier Godmaire : Pour être en mesure de repousser ses limites, il ne faut pas avoir peur de bien s'entourer et de se faire « challenger ». Et c'est dans ce contexte-là que d'avoir un partenaire de choix, ça permet de nous amener plus loin.

[Image à l'écran : Logo de Desjardins Capital]
FIN DE LA TRANSCRIPTION TEXTUELLE